Varin Emile Albert

Etat civil

Né le 7 août 1885, Villequier, S.-I.

Décès le 29 octobre 1918, Hôpital complémentaire n°48, Rouen, S.-I.

Cause du décès : Maladie non imputable au service

Inhumé : Cimetière du Nord, carré B, 10e rang, 42e tombe

1er groupe de cavalier de remonte

Grade : Soldat sursitaire

Le Havre

Document officiel

Citations

Notice biographique :

Situation familiale : Fils d’Alexandre Eloi Varin, maréchal ferrant et de Arsène Eugénie Delaronce, sans profession, domiciliés à Villequier. Il est maréchal-ferrant à Villequier au moment de son passage devant le conseil de révision. Il se retire à Caudebec-en-Caux après son service. Il demeure à Saint-Paer le 4 juin 1911 et à Epinay-sous-Duclair le 20 février 1912. Journalier au moment de son décès, il a épousé Alphonsine Dorange.

Situation militaire : Inscrit sous le n°38 de la liste du canton de Caudebec-en-Caux. Classé dans la 1ère partie de la liste en 1906. Bon soutien de famille. Il mesure 1 m 61. Degré d’instruction générale : 2. Dirigé le 9 octobre 1906 sur le 74e RI. Y arrive et soldat de 2e classe le dit jour. Envoyé en disponibilité le 25 septembre 1908. Certificat de bonne conduite accordé. Parti dans la Réserve de l’armée active le 1er octobre 1908. A accompli une 1ère période d’exercices dans le 3e Escadron du Train du 7 au 27 juillet 1911 et une 2e période du 3 au 19 juin 1913. Rappelé sous les drapeaux par décret de Mobilisation générale du 1er août 1914. Arrivé au Corps le 4 août 1914. Blessé écrasement jambe gauche par voiture (service commandé) le 5 juillet 1915 à Neuville-Saint-Vaast. Classé service auxiliaire pour accident articulaire genou gauche suite de contusion grave, gène fonctionnelle jambe gauche. Service commande de guerre. Décision du Général commandant les dépôts en date du 23 mars 1916 par avis de la commission de réforme de Paris en date du dit jour. Classé service armé. Changement d’arme : artillerie. Décision de la commission de réforme de Rouen du 23 juin 1916. Classé service auxiliaire pour arthrotomie genou gauche (blessure de guerre). Décision de la commission de réforme de Rouen du 18 août 1916. Passé au 3e échelon du Train le 18 décembre 1916. Passé le 20 janvier 1917 au 1er groupe de cavaliers de remonte. Déclaré apte à faire cavalier par la commission de réforme de Bernay du 13 septembre 1917 (loi du 10 août 1917). Avis du 27 septembre 1917. Placé en sursis d’appel jusqu’au 1er mars 1918, maréchal-ferrant à Epinay-sur-Duclair, prolongation jusqu’au 1er mai 1918, prolongation jusqu’au 31 août 1918, prolongation jusqu’au 31 octobre 1918, décision du Général commandant la 3e Région du 25 août 1918. Etant en sursis, entré à l’hôpital complémentaire n°48 à Rouen le 25 octobre 1918. Décédé à l’hôpital complémentaire à Rouen le 29 octobre 1918, broncho-pneumonie grippale infectieuse. Campagne contre l’Allemagne du 4 août au 29 octobre 1918.

Varin Emile Albert

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Fermer le menu