Lecoeur Sénateur Félix

Etat civil

Né le 19 décembre 1880, Notre-Dame-de-Bondeville, S.-I.

Décès le 4 octobre 1914, Puisieux, Pas-de-Calais

Cause du décès : Disparu au combat

21e Régiment Territorial d'Infanterie

Grade : Sergent fourrier

Rouen Nord

Document officiel

Citations

Notice biographique :

Situation familiale : Fils de Félix Isidore Lecoeur et de Léontine Mésida Thérin, domiciliés à Notre-Dame-de-Bondeville. Il est journalier et demeure à Notre-Dame-de-Bondeville au moment de son passage devant le conseil de révision. Condamné le 20 mai 1901 par le Tribunal correctionnel de Rouen à 100 francs d’amende pour chasse et vente de gibier. Il est domicilié à Maromme en 1905, à Dévillle en 1906, n°144 rue saint-Julien à Rouen le 26 avril 1909, n°116 rue saint-Julien le 1er février 1910, n°9 rue Louis Poterat le 13 janvier 1911, n°8 rue dues Champs le 12 octobre 1913.

Situation militaire : N°135 de tirage dans le canton de Maromme. Compris dans la 1ère partie de la liste du recrutement cantonal. Bon pour le service. Il mesure 1 m 57. Degré d’instruction : 3. Incorporé à compter du 15 novembre 1901. Arrivé au Corps (5e RI) et soldat de 2e classe le dit jour. Caporal le 21 septembre 1902. Envoyé en congé le 20 septembre 904 en attendant son passage dans la Réserve. Certificat de bonne conduite accordé. Passé dans la Réserve de l’Armée active le 1er novembre 1904. A accompli une 1ère période d’exercices dans le 39e RI du 26 août au 22 septembre 1907. passé dans l’Armée territoriale le 2 février 1910. Article 48 de la loi du 21 mars 1905. Mobilisé le 3 août 1914. A rejoint son Corps. Nommé sergent fourrier le 11 août 1914. Signalé disparu le 4 octobre 1914 à Puisieux. Avis du Ministère de la Guerre du 27 décembre 1914. Décès fixé au 4e octobre 1914 par jugement déclaratif de décès rendu par le Tribunal de Rouen le 26 novembre 1920. « Mort pour la France ». Note ministérielle du 7 janvier 1921. Avis du 39e RI du 18 février 1921. Avis de la mairie de Rouen du 14 février 1921. Campagne contre l’Allemagne du 3 août 1914 au 4 octobre 1914.

Son nom figure sur les Plaques commémoratives apposées dans l’église Saint-Nicaise

Lecoeur Sénateur Félix

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email