Adamistre Edouard Lucien Louis Jean Baptiste

Etat civil

Né le 25 avril 1880, Blévaincourt, Vosges

Décès le 13 septembre 1918, Hôpital mixte, n°51 rue de Lecat, Rouen, S.-I.

Cause du décès : Maladie contractée en service, congestion pulmonaire

Inhumé : Carré militaire du Cimetière Saint-Sever, Rouen, Carré E, 11e rang, 2e tombe (inhumé le 14 septembre 1918 et exhumé)

22e Régiment d'Artillerie de Campagne, train sanitaire du PLM

Grade : Médecin Major de 2e classe

Neufchâteau

Décoration : Décoré de la Croix de Guerre

Document officiel

Citations

Notice biographique :

Situation familiale : Fils de Louis Nicolas Adamistre, marchand de bois et de Marie Martin, sans profession, demeurant à Blevaincourt. Il est étudiant au moment de son passage devant le conseil de révision. Le 10 juillet 1905, il demeure n°62 rue de Villers à Nancy. Il devient docteur en 1906. Il épouse Alphonsine Marguerite Roux le 25 mai 1910 à Damblain. Il demeure à Damblain où il docteur en médecine au début des hostilités.

Situation militaire : N°1 de tirage dans le canton de Lamarche. Compris dans la 4e partie de la liste du recrutement cantonal. Il mesure 1 m 70. Degré d’instruction : ?. Engagé volontaire pour 3 ans le 11 novembre 1899 à la mairie de Nancy au titre du 69e RI. Engagement contracté dans les conditions prévues par l’avant-dernier paragraphe de l’article 59 de la loi du 15 juillet 1889. Arrivé au Corps le 11 novembre 1899. Soldat de 2e classe le 11 novembre 1899. Envoyé dans la disponibilité le 22 septembre 1900 en attendant son passage dans la réserve qui aura lieu le 11 novembre 1902. Certificat de bonne conduite accordé. Passé dans la disponibilité de l’Armée active le 22 septembre 1900. A accompli une période d’exercices comme dispensé de l’article 23 dans le 79e RI du 25 août au 21 septembre 1902. Nommé médecin auxiliaire par décision du directeur du service de santé en date du 20 juillet 1905 et affecté à la suite de la 23e section d’infirmiers militaires affecté à la portion mobile du 146e RI (décision du directeur du service de santé du 7 février 1906). A accompli une 1ère période d’exercices dans le 69e RI du 25 septembre au 22 octobre 1905. A accompli une 2e période d’exercices dans le 153e RI du 27 août au 19 septembre 1908. Nommé médecin aide-major de 2e classe de réserve par décret du 12 avril 1907 et affecté dans la 20e Région. Au 237e RI du camp de Mailly du 3 au 19 juin 1910. Promu médecin aide-major de 1ère classe de réserve par décision du 27 juin 1911. Passé dans l’Armée Territoriale le 1er octobre 1912 (décision ministérielle du 1er octobre 1912). Affecté au dépôt du 79e RI (décision du directeur du service de santé du 20e CA du 1er décembre 1912). Affecté à la disposition du général commandant le 20e Corps d’Armée par décision du Médecin principal de 1ère classe Boppe faisant fonctions de directeur du service de santé du 20e Corps d’Armée en date du 15 août 1914. Rappelé à la Mobilisation. Arrivé le 21 août 1914. Affecté à l’ambulance n°3 du 20e CA le 31 décembre 1914. Evacué pour maladie le 28 janvier 1916. Rentré à Troyes le 20 avril 1916 et affecté à l’HC n°4 à Troyes. Affecté à l’HC 10 bis à Vittel le 11 juin 1916. Affecté au service des ouvriers mobilisés, secteur de Vignory par décision du directeur du service de santé n°3198 P du 11 février 1917. Dirigé sur la GR de Noisy-le-Sec le 17 février 1917 (décision ministérielle n°4439 1/7 du 17 février 1917). Affecté le 1er avril 1917 au 222e RAC, 1e groupe (décision ministérielle n°79040 3/3 du 13 mars 1917). Nommé médecin major de 2e classe de Territoriale par décret du 14 janvier 1918, rang du 28 décembre 1917 (JO du 16 janvier 1918) (avis du 22e RAC). Maintenu dans sa situation. Affecté au train sanitaire PLM 11B le 16 août 1918. Décédé le 13 septembre 1918 à l’hôpital mixte de Rouen. Campagne contre l’Allemagne du 2 août 1917 au 13 septembre 1918.

Son nom figure sur le Monument aux morts de Blevaincourt. Son nom figure sur le Monument aux morts de Damblin

Adamistre Edouard Lucien Louis Jean Baptiste

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email