Wolf Edouard Simon

Etat civil

Né le 26 mai 1895, Rouen, S.-I.

Décès le 31 mai 1918, Missy-au-Bois, Aisne

Cause du décès : Tué à l'ennemi en combat aérien

Inhumé : Cimetière Monumental de Rouen, carré O, 2e rang, tombe n°2

129e Régiment d'Infanterie puis 2e Groupe d'aviation, escadrille BR 29

Grade : Sergent mitrailleur (engagé volontaire)

Rouen Nord

Décoration : Décoré de la Médaille militaire à titre posthume et de la Croix de Guerre avec étoile d'argent.

Document officiel

Citations

Deuxième Citation à l’ordre de la Division n°140 du 19 juin 1916 : « Jeune sous-officier de grand mérite et du plus beau sang-froid. Blessé en entraînant sa section à l’assaut des positions ennemies. » Passé dans l’aviation à la suite de sa blessure. Troisième Citation à l’ordre de l’Armée : « Wolf, Edouard, sergent mitrailleur d’un courage résolu, blessé deux fois dans l’infanterie où il a été cité pour sa belle conduite, et venu volontairement dans l’aviation, a fait preuve du plus beau mépris du danger et d’un sentiment élevé du devoir. A été très grièvement atteint au cours d’un combat qu’il soutint avec une énergie farouche. »

Notice biographique :

Passage au Lycée Corneille : Il intègre le Lycée Corneille le 1er octobre 1899 en enfantine B. Il est en enfantine B en 1900-1901, en enfantine A en 1901-1902, en 2e année préparatoire en 1902-1903, en 8e en 1903-1904, en 7e B en 1904-1905, en 6e A2 en 1905-1906, en 5e A2 en 1906-1907, en 4e A en 1907-1908, en 3e A en 1908-1909, en 2e C en 1909-1910, en 1ère C en 1910-1911.

Situation familiale : Fils et petit-fils d’imprimeur rouennais, issu d’une famille juive alsacienne, ayant fui l’Alsace en 1871 pour s’installer à Rouen. Il est né au n°15 rue Pierre Corneille. Célibataire, il est domicilié au n° 15 rue de la Pie et aurait dû devenir l’héritier de l’imprimerie gérée par son père Lucien. C’est finalement son frère Pierre René qui en deviendra le directeur après la Grande Guerre.

Situation militaire : Edouard est lui-même imprimeur au moment de son passage devant le conseil de révision en 1914. Degré d’instruction : 3. Il mesure 1 m 76. Classé dans la 1ère partie de la liste en 1914. Bon absent. Engagé volontaire pour 3 ans à Saint-Brieuc le 12 septembre 1914, arrivé au Corps et soldat de 2e classe le 21 septembre 1914 (65e RI), nommé caporal le 13 novembre 1916 (ordre général n°20 du 9 mars 1914, nommé sergent le 7 janvier 1915 (ordre du régiment n°34), passé au 51e RI le 20 janvier 1915, blessé le 28 février 1915 à Beauséjour (Marne), plaie du bord externe du lobe de l’oreille droite par balle, passé au 129e RI le 5 décembre 1915 (décision ministérielle du 14 novembre 1915, n°17205), blessé à Verdun le 22 mai 1916, plaie fesse droite par éclat d’obus, dirigé sur le 1er Groupe d’aviation (école de tir aérien) à Cazaux (Gironde) le 17 juin 1916 (décision ministérielle 61376 B 4/12 de Monsieur le secrétaire de l’aéronautique en date du 15 mai 1917), disparu le 31 mai 1918 au cours d’un bombardement et combat aérien, décès constaté le 1er juin 1918 sur le champ de bataille de l’Aisne, région de Missy-aux-Bois (avis officiel PC 13987 du 22 juillet 1918). « Mort pour la France » (avis de décès de la mairie de Rouen du 30 mars 1922). Campagne contre l’Allemagne du 25 septembre 1914 au 31 mai 1918.

Son nom figure sur le Monument aux morts du Lycée Corneille. Son nom figure sur le Monument aux morts de la ville de Rouen, cimetière Saint-Sever, Petit-Quevilly. Son nom figure sur la plaque commémorative située dans la cour de la synagogue de Rouen, rue des Bons-Enfants

Wolf Edouard Simon

Fermer le menu