Lormier Charles Joseph Antoine

Etat civil

Né le 18 août 1889, Rouen, S.-I.

Décès le 28 octobre 1918, Ambulance 11 du 8e Corps d'Armée, Brienne-sur-Aisne, Ardennes

Cause du décès : Blessures de guerre, éclat d'obus au sommet du poumon

Inhumé : Cimetière Monumental de Rouen, Carré I2, 10e rang, tombe n°2, concession n°25

403e Régiment d'Infanterie, 11e Compagnie

Grade : Sous-lieutenant

Rouen Nord

Décoration : Promu Chevalier de la Légion d'honneur. Décoré de la Croix de Guerre avec étoile de vermeil, deux étoiles d'argent et une étoile de bronze.

Document officiel

Citations

Trois citations à l’ordre du jour. Citation du 403e Régiment d’Infanterie n°184 du 20 juin 1916 : « Resté sur la position violemment bombardée, a ouvert le feu de sa pièce. Blessé après 24 heures de combat d’une balle à la tête. » Citation à l’ordre de la Division n°95 du 19 juillet 1916 : « Chef de pièce très courageux, modèle d’énergie et de tranquille bravoure, pour un violent bombardement. Blessé après 24 heures de combat d’une balle à la tête. » Citation de la Division n°432 du 20 juillet 1918 : « Chef de section mitrailleur qui s’est particulièrement distingué dans les combats du 27 mai au 1er juin 1918. A dirigé lu-même le tir de ses pièces sans souci du danger. Le 3 mai 1918 son officier étant tué, a pris le commandement, et a efficacement contribué à protéger le repli du bataillon, une blessure, avec citation. » Citation à l’ordre du Corps d’Armée n°424 du 7 novembre 1918 : « A montré comme chef de section le plus beau courage et un esprit offensif remarquables. Toujours en tête de sa section, a pris part à une brillante contre-attaque, refoulant l’ennemi de nos positions et passant à son tour à l’attaque, s’est emparé d’un bois et d’un observatoire ennemi très important. S’est porté à l’assaut d’une position fortement fortifiée et après un combat de haute lutte, a chassé l’ennemi en lui causant … puis un canon de 77, 2 canons d’accompagnement et plusieurs mitrailleuses. » Citation du Grand Quartier Général n°12524 D du 24 décembre 1918 : « Excellent officier d’une bravoure et d’un sang-froid digne d’éloges. A toujours été pour ses hommes, un modèle de courage faisant preuve du mépris le plus absolu du danger. A été grièvement blessé à son poste de combat le 6 octobre 1918. »

Notice biographique :

Situation familiale : Fils de Marie Charles Georges Lormier, avocat, futur conseiller général de la Seine-Inférieure et de Jeanne Charlotte Sophie Marie, sans profession, domiciliés n°15 rue Racine à Rouen. Elève de l’école nationale d’agriculture, il réside à Rennes au moment de son passage devant le conseil de révision. Célibataire, il est ingénieur agricole.

Situation militaire : Inscrit sous le n°59 de la liste. Classé dans la 1ère partie de la liste en 1910. Il mesure 1 m 66. Degré d’instruction : 3. Incorporé à compter du 3 octobre 1910 dans le 129e RI. Arrivé au Corps le dit jour. Soldat de 1ère classe le 2 juin 1911. Caporal le 1er octobre 1911. Envoyé dans la disponibilité de l’Armée active le 15 septembre 1912. Certificat de bonne conduite accord ». Mobilisé le 3 août 1914. Passé au 403e Régiment d’infanterie le 21 mars 1915, décision du Général commandant la 3e Région. Blessé le 12 juin 1916 à Thiaumont. Plaie par balle, région occipitale, petit éclat médius main droite. Nommé sergent le 6 mars 1917. Promu sous-lieutenant de réserve à titre temporaire par décision ministérielle du 24 juin 1918. Rang du 17 juin 1918 (J. O. du 3 juillet 1918). maintenu au Corps. Décédé le 28 octobre 1918 des suites de ses blessures à l’ambulance n°11 du 8e Corps d’Armée. « Mort pour la France » (avis ministériel n°AD bis 26720 du 26 novembre 1918) (Avis de la mairie de Rouen du 4 décembre 1919). Campagne contre l’Allemagne du 3 août 1914 au 28 octobre 1918.

Son nom figure sur le Monument aux morts de la ville de Rouen, cimetière Saint-Sever, Petit-Quevilly. Son nom figure sur les plaques commémoratives de l’Institut Join-Lambert. Son nom figure sur les plaques commémoratives de l’église de la Madeleine à Rouen. Son nom figure sur le Monument aux morts de Roncherolles. Son nom figure sur le Monument aux morts de Saint-Jacques-sur-Darnétal. Son nom figure sur le Monument aux morts de l’église paroissiale de Saint-Jacques-sur-Darnétal

Lormier Charles Joseph Antoine

Fermer le menu