Loriot Robert Ferdinand

Etat civil

Né le 1er décembre 1881, Rouen, S.-I.

Décès le 12 juin 1918, Hôpital complémentaire n°51, Vineuil-Saint-Firmin, Oise

Cause du décès : Blessures de guerre

Inhumé : Cimetière Monumental de Rouen, Carré S1, 2e rang, tombe n°16

319e Régiment d'infanterie, 5e Bataillon, 5e Compagnie de mitrailleuses

Grade : Sergent mitrailleur

Rouen Nord

Décoration : Décoré de la Médaille Militaire et de la Croix de Guerre avec Palme.

Document officiel

Citations

Citation (rang du 9 juin 1918) : « Sergent Territorial à la Compagnie de mitrailleuses du 319e. Excellent sous-officier d’un dévouement et d’un courage exemplaire, a été grièvement blessé en installant son canon de 37 en 1ère ligne. Mort de ses blessures le 12 juin 1918 »

Notice biographique :

Situation familiale : Fils d’Arsène Ferdinand Loriot et de Marie Désirée Demarest, négociants en nouveautés, domiciliés n°9 rue de Bihorel à Rouen. Il est clerc de notaire et habite à Rouen au moment de son passage devant le conseil de révision. Il demeure n°131 rue du Champ des Oiseaux le 6 mars 1905 et aux Andelys le 17 octobre 1911. Il épouse Hélène Caroline Léonce Boucheron le 11 novembre 1911 aux Andelys. Il devient docteur en droit, notaire aux Andelys.

Situation militaire : N° 103 de tirage dans le 5e canton de Rouen. Dispensé article 23 (étudiant en droit). Compris dans la 3e partie de la liste du recrutement cantonal. Il mesure 1 m 66. Degré d’instruction : 5 (bachelier). Incorporé à compter du 14 novembre 1902. Arrivé au Corps (39e RI) le 14 dudit. Soldat de 2e classe le 14 novembre 1902. Envoyé dans la disponibilité de l’Armée active le 19 septembre 1903 en attendant son passage dans le Réserve. Certificat de bonne conduite accordé. Passé dans la Réserve de l’Armée active le 1er novembre 1905. A accompli une période d’exercices dans le 239e RI du 21 août au 17 septembre 1905. A reçu le diplôme de docteur en droit le 3 juin 1907. Nommé caporal le 11 juillet 1907. Nommé sergent le 11 janvier 1908. A accompli une 1ère période d’exercices dans le 39e RI du 30 août au 21 septembre 1909 puis une 2e période du 10 au 26 octobre 1910. Décédé le 12 juin 1918 à l’hôpital complémentaire A 51, perforation du thorax. Avis H 26696 du 27 juin 1918. Campagne contre l’Allemagne du 3 août 1914 au 12 juin 1918.

So nom figure sur le Monument aux morts de Rouen, cimetière Saint-Sever. Son nom figure sur les plaques commémoratives de l’Institut Join-Lambert. Son nom figure sur le Monument aux morts des Andelys

Loriot Robert Ferdinand

Fermer le menu