Loisel Edouard Emile Georges

Etat civil

Né le 16 novembre 1883, Dieppe, S.-I.

Décès le 29 novembre 1918, Camp de Langensalza, Erfurt, Allemagne

Cause du décès : Mort des suites de maladie contractée en service (pneumonie, pleurésie double)

Inhumé : Cimetière Monumental de Rouen, carré T1, 8e rang, tombe n°32

23e SIM (Section d'infirmiers militaires), Ambulance 12/20

Grade : Sergent infirmier

Rouen Nord

Document officiel

Citations

Notice biographique :

Situation familiale : Fils d’Edmond Isidore Georges Loisel et de Marie Léontine Amélie Godard, domiciliés n°23 rue Edouard Adam à Rouen. Elève à l’école Sainte-Claire puis à l’Institution Bellefonds. Il est membre de l’Association des anciens élèves et frères et des écoles Chrétiennes de Rouen. Il est comptable au moment de son passage devant le conseil de révision. Il demeure n°26 boulevard Gambetta à Rouen le 26 février 1909 et n°23 et 25 rue saint-Hilaire le 8 août 1911. Membre actif du cercle catholique. Il épouse Marguerite Marie Caroline Françoise Gobrecht le 17 juin 1911 à Paris, 13e Arrondissement.

Situation militaire : N°60 de tirage dans le 4e canton de Rouen. Compris dans la 4e partie de la liste du recrutement cantonal. Engagé volontaire pour 3 ans le 25 février 1904 à la mairie de Rouen. Il mesure 1 m 73. Degré d’instruction : 3. Incorporé à compter du 25 février 1904. Arrivé au Corps le dit jour (39e RI). Soldat de 2e classe le 25 février 1904. Soldat musicien le 6 novembre 1904. Envoyé dans la disponibilité de l’armée active le 19 octobre 1906 par application des dispositions finales de l’article 21 paragraphe 5 de la loi du 15 février 1889 étant devenue, postérieurement à son incorporation, frère de militaire présent sous les drapeaux. Certificat de bonne conduite : accordé. Passé dans la réserve de l’Armée active le 25 février 1907. A accompli une 1ère période d’exercices militaires dans le 39e RI du 29 août au 20 septembre 1910 et une 2e période dans la 3e section d’infirmiers militaires du 11 au 27 avril 1912. Passé à la 3e section d’infirmiers par décision du général commandant le 3e Corps d’Armée en date de 16 février 1911. Caporal le 7 mai 1912. Mobilisé le 3 août 1914, a rejoint son Corps. Sergent le 11 février 1916. Passé à la 23e Section d’Infirmiers militaires le 25 septembre 1916. Ambulance 12/20 par ordre 3268 du GQG en date du 17 septembre 1916. Disparu le 27 mai 1918 dans l’Aisne (fait prisonnier ce jour-là à Beaurieux avec toute l’ambulance). Fait prisonnier le 25 mai 1918. Interné au camp de Langensalza (avis du Corps du 14 novembre 1918). Mort en captivité. Décédé le 29 décembre 1918 à Langensalza. Campagne contre l’Allemagne du 3 août 1914 au 29 décembre 1918. Acte de décès transcrit à Rouen le 21 décembre 1919.

Son nom figure sur le Monument aux morts de la ville de Rouen, cimetière Saint-Sever, Petit-Quevilly. Son nom figure sur une plaque de la crypte de l’église Notre-Dame-de-Lourdes, Sotteville-les-Rouen. Son nom figure sur les plaques commémoratives de l’église Saint-Hilaire de Rouen. Son nom était également inscrit sur le Monument aux morts de l’Institution Bellefonds (monument détruit en 2016 dont il ne reste que des fragments). Son nom est également inscrit sur le Monument aux morts de l’Association des Anciens élèves et frères et des écoles chrétiennes de Rouen apposé dans la chapelle de l’Institution Bellefonds (monument détruit en 2016)

Loisel Edouard Emile Georges

Fermer le menu