Fauquet Maurice Fernand Georges

Etat civil

Né le 7 juillet 1886, Petit-Quevilly, S.-I.

Décès le 25 septembre 1915, Bois de la Folie, Neuville-Saint-Vaast, Pas-de-Calais

Cause du décès : Tué à l'ennemi

Inhumé : Cimetière Monumental de Rouen, carré B, 12e rang, tombe n°8

24e Régiment d'Infanterie

Grade : Sous-lieutenant

Rouen Sud

Décoration : Décoré de la Légion d'Honneur et de la Croix de Guerre avec Palme.

Document officiel

Citations

Citation à l’ordre de l’Armée : « Officier très brave. Est tombé glorieusement pour la France le 25 septembre 1915, en entraînant brillamment sa section à l’assaut des positions ennemies,

Notice biographique :

Frère d’Henri Fauquet.

Passage au Lycée Corneille : Il intègre le Lycée Corneille le 1er octobre 1896 en 7e B. Il est en 6e B en 1897-1898, en 5e B en 1898-1899, en 4e B en 1899-1900, en 3e B en 1900-1901, en 2e moderne en 1901-1902, en 2e moderne en 1902-1903, en Maths élém en 1903-1904 et 1904-1905.

Les appréciations sur lui alors qu’il est en 3e B en 1900-1901, sont les suivantes : 1er Trimestre : Elève régulier et consciencieux, bon trimestre. 2e Trimestre : Trimestre moins bon. Travail écrit fait sans frais, et des distractions en classe. 3e Trimestre : Elève moyen. Résultats convenables, fait juste le nécessaire.

Situation familiale : Fils d’un manufacturier (Emile Georges Fauquet) en 1886, devenu filateur et directeur de l’usine « La Foudre », n°76 route de Caen. Il se marie le 14 mai 1913 à Paris (17e Arrondissement).

Situation militaire : Maurice est ajusteur lors de son incorporation en 1908. Degré d’instruction inconnu. Il mesure 1 m 62. Classé dans la 5e partie de la liste en 1907, classé dans la 1ère partie de la liste en 1908. Incorporé à compter du 7 octobre 1908, arrivé au Corps (119e RI) et soldat de 2e classe le 7 octobre. Caporal le 10 février 1909, sergent le 25 septembre 1909, envoyé dans la disponibilité le 25 septembre 1910. Mobilisé par décret présidentiel du 1er août 1914. Arrivé au Corps le 4 août 1914, nommé adjudant le 18 septembre 1914, nommé sous-lieutenant à titre temporaire par décision du Général en chef en date du 14 mars 1915. Nommé sous-lieutenant à titre temporaire pour la durée de la guerre par décision ministérielle du 20 mars 1915, rang du 14 mars 1915, passé au 24e RI par décision ministérielle du 10 juin 1915. Disparu au Bois de la Folie le 25 septembre 1915 (avis du 27 novembre 1915, présumé tué). Décédé le 25 septembre 1915 à Neuville-Saint-Vaast (avis J. J. 2687). Campagne contre l’Allemagne du 4 août 1914 au 25 septembre 1915.

Son nom figure sur le Monument aux morts du Lycée Corneille. Son nom figure sur le Monument aux morts de Petit-Quevilly, cimetière communal. Son nom figure sur les plaques commémoratives de l’église Saint-Antoine de Padoue à Petit-Quevilly. Son nom figure sur un vitrail offert par sa famille à l’église Saint-Antoine de Padoue de Petit-Quevilly. Son nom figure sur la plaque commémorative apposée dans l’église Saint-Paul de Rouen. Son nom figure aussi sur le Monument aux morts de Pont-Audemer. Son nom figure aussi sur la plaque commémorative située dans l’église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Son nom figure sur l’anneau de la Mémoire de Notre-Dame-de-Lorette qui répertorie les 578 606 combattants de toutes les nationalités, morts dans le Nord-Pas-de-Calais au cours de la Grande Guerre

Fauquet Maurice Fernand Georges

Fermer le menu